C'était le 7 octobre 2014.... de 13h30 à 18h30 : "ON LACHE RIEN"

Dscn9020Dscn9021

Dscn9026Dscn9028

Dscn9031Dscn9034Dscn9035Dscn9046

Dscn9036Dscn9039

Dscn9049Dscn9048

Dscn9057Dscn9061

Dscn9066Dscn9067Dscn9069Dscn9075

Dscn9072Dscn9076

Dscn9079Dscn9077

Mobilisation sous un air de "Merci Jean-Fred",accompagné du tambour du H (comme Hôpital).

Communiqué de Presse des syndicats CGT et SUD :

Enorme mobilisation ce jour du 07 octobre 2014. Le mouvement a duré tout l’après-midi.

Un peu plus de 220 agents du CHS sont venus envahir l’instance du CHSCT (qui traitent les questions de la sécurité au travail) où sont présents les membres de la direction.

Unanimement, les agents ont exprimé leurs inquiétudes sur l’avenir du CHS de Blain et refusent en bloc le plan d’austérité mis en place par la direction qui aura des conséquences néfastes pour les soignants mais également pour les soignés.

Depuis 10 mois, l’intersyndicale CGT/SUD organise des luttes avec la participation des agents pour demander le retrait du plan d’économie.

L’enjeu est important car le 2ème volet du plan d’économie vise à supprimer massivement des postes de soignants, d’agents des services techniques, des cuisines et des agents administratifs…..

Le CHS de Blain a déjà subit un 1er plan d’austérité qui a entrainé des suppressions de postes, la dégradation de conditions de travail, la réduction de l’accessibilité aux soins pour la population, la suppression d’outils de soins, la suppression d’acquis sociaux….dans un contexte de sur-occupation constante des lits.

Ce 1er plan (2012/2013) n’a eu aucun effet sur le déficit, car l’ARS diminue chaque année le budget du CHS et demande à la direction de serrer la visse.

Depuis le 29 septembre 2014, l’hôpital est en grève illimitée et l’action d’aujourd’hui s’inscrit dans un mouvement de lutte active qui dure depuis 1 an.

Les personnels du CHS ont exprimé leur détermination et d’autres actions sont à prévoir prochainement.

D’ailleurs, une délégation d’agents ont distribué, suite à la manifestation, des tracts au rond-point à l’entrée de Blain afin d’alerter la population sur le projet de licenciement massive au CHS, et témoigner de leur ras le bol de ne pouvoir travailler dans des conditions décentes permettant d’accompagner et de soigner les usagers.

Article de Ouest France, cliquez :

http://www.ouest-france.fr/greve-le-centre-hospitalier-specialise-de-blain-en-greve-illimitee-2882816

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site