Manifestation du 12 avril 2014, vous étiez 200.

CHS Pont-Piétin : l'emploi au coeur de la manifestation

Blain - 13 Avril 2014

Samedi matin, au moins 200 personnes ont manifesté dans les rues de la ville, contre le plan d'austérité imposé au CHS Pont-Piétin. | 

À l'appel des syndicats CGT et Sud, au moins de 200 personnes ont défilé, samedi matin, dans les rues de la ville pour dénoncer les mesures de restrictions budgétaires imposées au Centre hospitalier spécialisé (CHS) Pont-Piétin (Voir Ouest-France du mercredi 9 avril).

De loin le premier employeur de la commune, avec 700 personnes, l'établissement est confronté à la fois à forte croissance du nombre de ses patients et à une exigence de la part de sa tutelle l'Agence régionale de santé (ARS), d'un retour à l'équilibre financier pour 2017.

« C'est incompatible », assure Marcel Verger, conseiller général et président du conseil de surveillance du CHS. Avec Jean-Michel Buf, maire de Blain, ils ont défilé et apporté leur soutien aux revendications des manifestants et annoncé une entrevue avec l'ARS, vendredi 18 avril.

« Ce plan d'austérité a des conséquences néfastes sur la qualité des soins, dénonce le syndicat Sud. Au sein du personnel sous pression permanente, les arrêts de travail explosent, aggravant la situation. » Pour la CGT, « 200 000 € de moins pour les services techniques et administratifs, ça va être de nombreux emplois supprimés. »

Sans 3

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×